5 conseils pour un entretien d’embauche réussi 

 

Il ne suffit pas de se munir d’un bon CV et de vos expériences pour réussir votre entretien d’embauche. En faite c’est tout un art où de nombreux points ont leur importance. Dress code, langage et bien d’autres encore seront décortiqués lors de cette entrevue avec le recruteur. 

Je sais, c’est un moment difficile, stressant, mais il faut le passer avec brio. Je vous propose ainsi quelques conseils pour vous aider à passer ce cap le mieux possible en évitant les faux pas et les bêtises qui peuvent vous coûter gros.

Bien s’habiller pour être présentable

Pour passer un entretien d’embauche et le réussir haut les mains, il est nécessaire d’être présentable pour ce jour. Si vous avez l’habitude de porter des vêtements débrayés et des baskets, c’est le moment de faire un effort et de vous habiller plus classe en mettant des chaussures de ville.

L’apparence est la première chose qu’on verra de vous et qu’on jugera. Il est important de bien vous en occuper, surtout pour ce rendez-vous important.

La ponctualité, un maître mot

Arriver en retard lors d’un entretien d’embauche est généralement mal vu. Si vous recherchez un emploi depuis un bout de temps, mettre toutes les chances de votre côté est nécessaire. Préparez donc à l’avance l’itinéraire que vous devez suivre afin d’arriver à l’heure, un peu à l’avance même, mais pas trop, dans le bureau du recruteur. Vous verrez, cela vous aidera à rester plus calme en plus.

Réfléchissez avant de parler

Quand le recruteur vous pose une question, ce n’est pas la peine de vous précipiter pour y répondre. Vous avez tout à fait le droit de prendre quelques secondes pour réfléchir, mais pas trop non plus.

C’est souvent une manière pour les recruteurs de tester l’intelligence et la rapidité de synthèse et d’analyse des candidats. Prenez garde à ce que vous allez dire, que cela ne sorte pas du contexte de la question posée, sinon, c’est fichu.

Avoir l’art de discourir : la forme et le fond

Pour réussir votre entretien d’embauche, vous devez avoir l’art de discourir. D’abord, vous devez y mettre les formes. Parlez correctement, épelez les mots comme il faut, choisissez un registre soutenu, car vous n’êtes pas dans la cour de récré et soyez respectueux de votre interlocuteur.

Pour le fond, je suis certain que vous savez de quoi vous parlez, aussi tâchez de rester concentré pour répondre du tac au tac sans vous décomposer.

Ne jamais dire du mal de votre ancien employeur

Le recruteur peut vous demander les causes de votre départ de l’ancienne entreprise dans laquelle vous travaillez. S’il y a une chose à ne surtout pas faire dans un cas pareil, c’est de dénigrer votre ancien patron et vos anciens collègues.

Restez clair sur la question, ne vous étendez pas trop. S’il s’agit d’un conflit, ne donnez pas trop de détails, mais soyez honnête dans tous les cas.

  • |
  • Leave a Reply