août 11, 2020

Politique : La participation des femmes à la vie politique

sebastien_ginet_politique

La vie politique concerne aussi bien les hommes que les femmes. C’est d’elle qu’émanent les grandes décisions qui impactent la vie de tout un chacun. Il est donc essentiel que tout le monde y participe d’une manière ou d’une autre. Cependant, force est de constater que les femmes sont minoritaires dans les instances de décision politique. Quelles sont donc les raisons qui les empêchent de se manifester ? Quelle est leur importance pour les fonctions législative et municipale ? Focus !

Quels sont les obstacles liés à la participation des femmes à la vie politique ?

L’égalité des sexes, le droit au vote, le pluralisme politique donnent aux femmes,  le droit de participer à la vie politique. Malgré cela, elles sont toujours peu représentées sur la scène politique. On retrouve peu de femmes dans l’administration municipale et à la législative. Différentes raisons expliquent ce problème qui perdure.

Parmi ces obstacles, il y a le concept de « vote familial ». C’est le suffrage selon lequel le nombre de voix accordé à un candidat est proportionnel au nombre de personnes dans la famille. Ce sont des pratiques qui permettent l’influence des décisions et des opinions politiques des femmes par les hommes. Les femmes sont ainsi incapables de jouir de leur droit de vote.

L’éducation des femmes serait également un problème qui entrave leur accès à la sphère politique. Cette hypothèse stipule que faute d’éducation, elles doivent être appuyées dans leurs choix.

Dans certains pays comme chez les Scandinaves, les femmes sont souvent identifiées à leur rôle domestique. Du coup, elles ne sauraient pas vraiment prendre une décision sans l’avis de leurs époux.

Quelle est l’importance de la participation des femmes à la vie politique municipale ?

Le concept de la démocratie est basé sur l’accès aux décisions politiques par le peuple via ses représentants. Étant toujours peu représentées, les femmes ne participent pas vraiment à la prise des décisions politiques. Au niveau local, la situation est pareille. Les femmes sont sous-représentées à la municipale.

Les administrateurs des collectivités territoriales prennent des décisions qui influent directement sur le quotidien des populations. Avec une meilleure représentativité des femmes au conseil communal, les différentes questions qui affectent directement la gent féminine seront mieux considérées.

Dans les zones rurales où les femmes sont souvent marginalisées, l’accès à l’administration territoriale devrait régler les soucis liés à leur manque d’autonomisation.

Pourquoi les femmes doivent participer à la législative ?

Malgré les dispositions de la loi pour encourager la participation des femmes à la législative, force est de constater qu’elles sont toujours minoritaires. Le Parlement est une haute instance qui représente le peuple. Il a le plein pouvoir pour voter des lois et de contrôler l’action du gouvernement.

Le faible taux de participation des femmes à la fonction législative implique qu’elles participent peu à l’action gouvernementale. Cela contredit donc le principe selon lequel le pouvoir appartient au peuple. On note ainsi que la gestion de l’État est du ressort d’un groupe donné d’individus, en occurrence les hommes. D’où l’absence d’une gestion qui saurait répondre efficacement à l’intérêt général.

Avec une meilleure représentativité des femmes au parlement, les problèmes tels que l’analphabétisation et la déscolarisation des filles seraient progressivement résolues. Les problèmes d’inégalités de sexe et d’exclusion des femmes disparaîtront également avec le temps. Avec ce pouvoir, elles pourraient directement participer aux décisions législatives et gouvernementales qui les touchent.